Troisième chantier

 

 

Un nouveau chantier pour RESCAP :

celui du Regroupement des Chats Perdus à Yerres (91)

 

A cause d'une gestion désastreuse de la précédente Présidente, ce refuge mouroir était fermé depuis de nombreux mois par la D.D.P.P. (Direction départementale de la protection des populations).

 

En janvier 2014, une équipe formidable de bénévoles dévoués et motivés avec à sa tête une nouvelle Présidente, Vice-présidente ainsi qu'un véritable conseil d'administration ont sorti ce refuge de la misère et des conditions lamentables dans lesquelles de nombreux chats croupissaient.

 

Cependant, à ce jour, faute de moyens, beaucoup de travaux de réfection sont à faire et à prévoir pour accueillir respectueusement et confortablement ces petits pensionnaires.

Le dortoir actuel, dans un bien triste état, ne répond pas aux normes d'hygiène préconisées par les services vétérinaires.

 

L'enclos actuel voit ses structures métalliques rouiller, son sol s'effriter, et sa toiture devenue perméable prendre l'eau de partout....

Actuellement, il accueille uniquement des chats « malades » .

Les chats « sains » étant malheureusement obligés de demeurer en cage dans d'autres locaux, pour qu'ils ne soient pas contaminés.

Notre mission est donc de tout mettre en œuvre pour que ces deux populations distinctes de chats aient chacune leur espace vital.

 

Pour les abriter, une réhabilitation totale du dortoir existant s'impose. Celui-ci sera séparé en deux pièces (dortoirs) égales  par une cloison. Notre tâche est conséquente car nous devons dans un premier temps, casser puis évacuer tous les murs et le carrelage, ensuite refaire une véritable chape de béton, isoler, poser du placo sur les murs, les carreler, repeindre le plafond et le sol, refaire l'électricité, aménager des « couchages » pour les petits protégés, etc....

 

Lorsque les deux dortoirs seront terminés, nous referons entièrement l'enclos existant (Charpente, toiture, sol avec intégration de la cuisine actuelle avec un sas d'entrée)

Puis nous créerons un second enclos qui permettra aux chats vivants en cage d'avoir leur propre espace de détente, attenant au deuxième dortoir.

 

Nos outils étant pratiquement tous hors d'usage à cause de notre précédent chantier et les aides financières des pouvoirs publiques inexistantes, nous faisons appel, en cette fin d'année qui approche à grands pas, à votre générosité pécuniaire ou matérielle afin que nos amis félins passent l'hiver bien au chaud en attendant leur nouvelle famille.